lundi 2 mai 2011

Pourquoi Apple et Google vous localisent ?

Une certaine ressemblance avec Steve Jobs, vous ne trouvez pas ? :)

Ces derniers jours, un débat a fait grand bruit dans la presse à propos de l'enregistrement de vos données de localisation par vos Smartphones, notamment Apple (via son iPhone) et Google (via son OS mobile Android).

Une réponse de la part d'Apple sur les raisons de localiser ses clients a d'ailleurs été faite récemment.

Que penser de cette réponse ? Apple et Google vous mentent-ils ? Pourquoi ont-ils intérêt à enregistrer vos déplacements ?

Tout d'abord, regardons rapidement les raisons de croire Apple / Google :
  • La rapidité et l'ergonomie est effectivement au coeur de la stratégie de ces entreprises. Plus on trouve des réponses rapidement, plus la satisfaction est grande. Qui veut d'un téléphone qui prend 30 secondes à vous localiser ? Personne...
  • La rapidité de réponse de la part d'Apple, à peine une semaine plus tard, un communiqué officiel. Steve Jobs avait lui-même répondu quelques jours plus tôt par email à un client énervé en disant que l'iPhone n'enregistrait pas ses données de localisation. Quand on ne sait pas quoi dire, on se tait (cf. Fukushima); ce n'est pas le cas d'Apple ici.
Et les raisons de ne pas les croire :
  • Google a déjà été épinglé pour avoir enregistrer les données personnelles d'utilisateurs de Wi-Fi avec ses voitures prenant des photos pour Google Street View.
  • Grâce à Wikileaks, nous savons que la Maison Blanche a demandé à ses officiels de relever toute empreinte, ADN, etc des dirigeants étrangers au sein même de l'ONU. De là à penser qu'ils demanderaient officieusement aux entreprises américaines de tracer tous les individus, il n'y a qu'un pas. Néanmoins, la Maison Blanche a demandé des explications à ces entreprises, ce qu'elle n'aurait pu faire si elle avait été à l'origine de l'affaire.
  • Sous excuse technique, on peut facilement faire croire n'importe quoi à quelqu'un de non technophile. Néanmoins, les blogs de technophiles sont là pour examiner la véracité de ces propos et n'hésiterons pas à réfuter tout argument qui ne tiendrait pas la route.
  • La localisation est un enjeu majeur de cette prochaine décennie. Groupon l'a très bien compris. Ces données valent de l'or, autant les enregistrer, on verra bien ce qu'on en fera plus tard.
En conclusion : n'étant pas partisan de la théorie du complot et prenant en compte les arguments techniques avancés par Apple ainsi que leur rapidité de réponse, je pense qu'effectivement, Apple ne trace pas nos déplacements à des fins purement mercantiles ni de surveillance. En revanche, cette affaire aura mis en lumière l'importance de la transparence et de la communication d'autant plus importante pour une société technologique, dont la simplicité apparente des produits relève d'une complexité rare.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

CV Matthieu Oldfield